jeudi 26 janvier 2017

BRAFA 2017




Et c’est reparti ! La BRAFA rouvre ses portes du 21 janvier au 29 janvier 2017 pour une nouvelle édition, en rendant hommage cette année à l’artiste argentin Julio le Parc, précurseur de l’art optique et cinétique. J’ai eu l’honneur d’y assister et de constater que chaque année le rendez-vous est de plus en plus grandiose.





 Citius, Altius, Fortius … Cette célèbre devise  olympique créée par Pierre de Coubertin,  signifiant « plus vite, plus haut, plus  courageusement », pourrait parfaitement  s’appliquer à la BRAFA dans son désir de se  dépasser, d’offrir le meilleur d’elle-même, de se  renouveler lors de chaque édition. Pour relever  ce défi, 132 antiquaires et galeristes originaires  de 16 pays ont répondu à l’appel des organisateurs pour proposer le plus beau, le plus  rare ou le plus raffiné dans leurs spécialités respectives.  Archéologie, tableaux, mobilier, sculptures, art tribal,  argenterie, joaillerie, design, art contemporain : toute la  diversité plurimillénaire de la création artistique se  trouve rassemblée et offerte à la curiosité des  collectionneurs et d’amateurs d’art venant des quatre  coins de l’Europe, et même au-delà. Cette année, parmi  les 132 exposants, 13 nouveaux noms sont à signaler :

 Galerie Anne Autegarden (Bruxelles - arts décoratifs et  design du XXe siècle) ;
 Belgian Fine Comic Strip Gallery (Luxembourg -  planches originales de Hergé) ;
 Galerie de la Béraudière (Genève, Bruxelles – tableaux  des XIXe et XXe siècles) ;
 Bernier / Eliades Gallery (Athènes, Bruxelles – art  contemporain) ;
 Brenske Gallery (Munich – icônes) ;
 Patrick De Brock Gallery (Knokke – art  contemporain) ;
 Bernard de Grunne Tribal Fine Arts (Bruxelles – art  tribal) ;
Rodolphe Janssen (Bruxelles – art contemporain) ;
La Mésangère, Albert Vandervelden (Liège – mobilier européen et argenterie belge des XVIIe et XVIIIe siècles, tableaux et sculptures du XVe au XVIIIe siècle) ;
Galerie Seghers (Ostende – tableaux, sculptures et œuvres sur papier de la fin du XIXe au XXe siècle) ;
Pierre Segoura (Paris – tableaux, dessins, objets d’art, meubles anciens, photographies) ;
Galerie Sismann (Paris – sculpture européenne 1000 – 1800) ;
Omer Tiroche (Londres – art contemporain).



Et bien on peut dire que la BRAFA est un méli-mélo de différentes formes d’art, prête à satisfaire tous besoins d’amateurs d’art. Que vous soyez collectionneur à la recherche de la pièce rare qui manque à votre collection, ou simple amateur d’œuvres d’art, vous vous laisserez séduire, cette année encore par des œuvres diversifiées et multiples.
Tout aussi intéressant, la BRAFA accueille un autre invité de marque, la Fondation Roi Baudoin, qui organise durant la foire les Brafa Art Talks : des conférences qui sont données chaque jour à 16 heures sur son stand, dans le cadre du 30ème anniversaire de son Fonds du Patrimoine. Ces conférences quotidiennes seront autour de thèmes tels le partenariat public/privé pour la mise en valeur du patrimoine national, l’archéométrie ou le mécénat dans le domaine du patrimoine.
Autre point positif, un programme VIP a été mis en place, proposant une vingtaine de visites guidées et exclusives dans divers lieux de la capitale afin de valoriser le patrimoine belge, parfois méconnu des invités étrangers.

Donc chers amateurs d’art, cette année encore, le cœur de l’art bat à Bruxelles ! Rendez-vous du 21 au 29 janvier à Tour & Taxis pour une nouvelle édition de la BRAFA, qui promet d’être encore mieux que les années précédentes. 

L'avenir ...


BRAFA 2017 :

Tour & Taxis, Avenue du Port 86 C
Région de Bruxelles-Capitale


Appeler 02 513 48 31

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Messages les plus consultés